Décès de Marie Jo Esposito

27 juillet 2016 – 23:33

C’est avec beaucoup de tristesse que nous vous informons du décès de Marie-Joséphine ESPOSITO née POMEDIO. Elle nous a quitté aujourd’hui. Elle avait 79 ans.

Une messe aura lieu le samedi 30 juillet 2016 à 10h00 à l’église de BUZIGNARGUES. Notre amie Marie-Jo sera ensuite enterrée au cimetière de SOMMIERES.

Cette disparution nous attriste profondément et présentons nos plus sincères condoléances à Christophe son époux à leurs enfants ainsi qu’à toute la famille.

Repose en paix Marie-Jo. Nous ne t’oublierons pas.

L’Amicale des Thiersvillois

 

6 juillet 2016 – 16:52

A tous nos amis de l’autre côté de la Méditerranée, nous souhaitons un joyeux Aïd ! (Aïd Koum Mabrouk)

sms-aid-moubarak-sms-amour-63

 

L’amicale des Thiersvillois

Décès d’Yves Roubineau

22 juin 2016 – 9:31

Notre doyen Yves ROUBINEAU nous a quittés ce 21 juin 2016, jour de fête de la musique …

Nous garderons le souvenir de sa bonne humeur et de son entrain.

Ses obsèques seront célébrées à Lavaur le vendredi 24 juin à 14h30.

Nous partageons la peine de sa famille et de ses amis.

 

Thiersville 130

Avis de recherche – Famille Carreno

25 mai 2016 – 15:48

Bonjour à tous, un petit avis de recherche nous est parvenu. A vos claviers si vous connaissez !

 

Bonjour je m’appelle Nadine CARRENO.

Mon père Joseph CARRENO est né à THIERSVILLE le 7 Juin 1937.

Mes grand parents étaient Antonio et Incarnation DIZA CARRENO.

Nous avons également des liens de parenté avec les CORTEZ (CORTES) dont Maria CARRENO épouse Juan José Pablo CORTEZ.

Ils ont eu 4 enfants : Joseph CORTES marié avec Henriette LILLO, Jean Gabriel CORTEZ marié avec Rose MUNOS, Angeline CORTEZ marié avec François MUNOZ, et Marie CORTEZ mariée avec René CARIVENC.

J’ai aussi des liens de parenté avec les PARRA et LOPEZ . Je recherche des personnes les ayant connu.

Merci

Exil en terre d’enfance

23 mai 2016 – 11:47

Notre ami et auteur Maïa Alonso nous a fait parvenir cette petite nouvelle de son cru. Nous vous invitons à la découvrir ci-dessous :

 

– Dis Petty Blasco, pourquoi tu vis tout seul ?

Les jambes ballantes contre la roche en surplomb du ressac de la houle, l’enfant n’attend pas la réponse. Il en possède déjà une :

– Toi au moins, tu n’as personne pour te dire non !

Il ajoute le plus sérieusement du monde :

– C’est plus dur que tout d’être un enfant.

On pourrait croire que Petty Blasco n’écoute pas tant il se tient immobile, faisant corps avec le rocher sur lequel il est assis. L’horizon boit entièrement son regard. Cependant Petty Blasco a pour l’enfance une sorte de dévotion et c’est bien l’unique chose qui le fait encore trembler. Il comprend si bien la pensée de son jeune compagnon ! Tchato – Petty Blasco surnomme ainsi l’enfant au nez épaté – évolue dans son paysage, insouciant de la fragilité de l’univers qu’il s’est inventé à partir du rire et de la lumière, avec un insatiable amour du jeu et des secrets qui bougent dans les coins obscurs. Pour lui rien n’est trop beau dans ce monde mais tout est beau et pour toujours.

Qui oserait lui révéler qu’un jour il sortirait de l’enfance pour accoster sur une terre sans rêves, plateforme dénudée, lisse, sans prise aucune pour l’espérance. Alors plus aucun effondrement ne serait à redouter…

Qui donc y parvient vraiment d’ailleurs, sinon les exilés et les déracinés comme lui, Petty Blasco le mascaréen…

Désormais, il admet la vie telle qu’elle est. Il lui pardonne même son aveuglement qui répond forcément, du moins le pense-t-il, a des desseins trop subtils pour que, eux les hommes, comprennent…

Seul son regard bouge pour envelopper l’enfant debout près de lui. Il le voit qui avance avec pour toute clé un jeu de soleil entre les mains et pour seul toit, la couronne du ciel. Ainsi lui-même, enfant, courait-il avec ses compagnons dans les rues de Mascara. En ce temps-là, il ne savait pas déchiffrer la course méthodique des étoiles, message pourtant si simple mais si longtemps inacceptable…

– Accepter…

Petty Blasco serre les dents sur des mots durs : accepte de grandir. Accepte de tout perdre, tes rêves, ton pays, toi-même.

– Tu devrais m’emmener Là-bas un jour.

L’enfant indique la mousseline irisée de l’horizon. Petty Blasco opine de la tête.

Ils se comprennent.

 

horizon

Photos de Thiersville – Avril 2016 – côté Ouest

9 mai 2016 – 11:27

Bonjour à tous,

Voici quelques photos qui nous sont parvenus en provenance directe d’Algérie par notre ami Mostefa B. ! Merci encore à lui.

IMG_1033 IMG_1028

 

Il s’agit des alentours de Ghriss / Thiersville, côté Ouest.

Inscriptions tardives au repas

22 avril 2016 – 15:02

Avis aux retardataires !
Notre week end annuel approche,
Bien que les Cyclades nous aient fait savoir qu’ils n’ont plus de chambre disponible,
il est encore possible de s’inscrire pour les repas !

 

minions

Compte rendu du conseil d’administration

19 avril 2016 – 9:32

En attendant notre assemblée générale à la Grande Motte, nous vous invitons à découvrir le dernier rapport du conseil d’administration de l’association qui a eu lieu le 9 avril 2016 au siège de l’association.

 

Cliquez ici pour en prendre connaissance

Marathon de Paris

18 avril 2016 – 11:30

La fille cadette de notre Président, Laëticia Claisse-Cano a participé au 40ème Marathon de Paris (42,192 km) le dimanche 03/04/2016.

 

Elle a été classée 22926ème sur 43317 partants et 41708 classés. Elle a fait son parcours en 4h23’56 ».

31683496 31712983(1)

Bravo à Laëticia pour son beau sourire malgré l’effort et merci à son frère Jean-Alexandre qui a couru avec elle les 20 derniers kilomètres pour la soutenir et l’encourager sans oublier son fils Tanguy (que nous ne voyons pas) mais qui a veillé sur sa mère sur les 7 derniers kilomètres.

 

Félicitation à cette famille unie.

Souvenir d’Andrée Jonca née Gilles

11 avril 2016 – 15:13

Profitons des bons moments pour mieux nous en souvenir après…

IMG_3818

Thiersville.fr ©Paul Fuchs 2007 - 2008    => Cliquez ici pour nous contacter <=