Nouvelles photos

1 septembre 2013 – 13:44

Bonjour à tous,

Voici quelques photos de Thiersville datant de mars 2013 à priori.

Cliquez sur les images pour les aggrandir.

fantasia

Fantasia 2013

Ferme Mauriès

Ferme Mauriès

Nouvelle avenue

Nouvelle avenue

Thiersville

  1. 14 Réponses � “Nouvelles photos”

  2. J’ai été chef de section à la ferme Mauriès en 1961 – 1962. Faisant des recherches sur Thiersville et sa région, je suis tombé avec une grande émotion sur la photo de la ferme.
    Je salue les thiersvillois que j’ai accompagné à la chasse aux sangliers.

    Par ZIMMER robert on Juil 22, 2017

  3. bonjour
    je cherche pour mon père qui était a la ferme Mauries début 1960 des infos sur une attaque qu’aurait subit le ou les vehicules de ravitaillement qui rejoignaient le PC 2 à 3 fois par semaine. c’était a priori lors du 2 eme semestre 1960….Est ce que vous auriez des infos sur cet incident. Je suis passé aux archives des armées à vincennes mais les documents sur place n’en font pas état… Mon père avait eu cet info de retour en France et a toujours une pensée pour ces collègues de l’époque qui aurait pu être concernés… Est ce que cet incident vous dit quelque chose ? merci d’avance

    Par Guitton on Nov 9, 2017

  4. Cher Michel,j’ai reconnu beaucoup
    de ces élèves de 1934.Je figure moi-même parmi
    eux.

    Par esposito on Nov 27, 2017

  5. Bonjour a tous les Enfants de Thiersville . Je ne sais pas ce que ressent Mr Esposito de se revoir sur une photo âgée de 84 ans. C’était a une époque ou je n’existais pas encore. Je ne sais pas si tous ceux qui figurent sur cette photo sont de ce monde. Je salue ceux qui existent encore. Mr Gilles évoque la tolérance et la bonne entente qui existaient . Alors comment expliquer la rupture et le divorce? Je ne voudrais pas chatouiller des susceptibilités . Je dis bon courage et bonsoir a tous

    Par M. Boutaiba on Déc 6, 2017

  6. Je ne peux pas répondre à votre question.
    Mes parents , d’origine espagnole , se sont très bien intégrés dans la culture française.
    Mais pouvez-vous me dire pourquoi après 50 et plus années d’indépendance y a t-il autant d’Algériens qui viennent s’établir en France?

    Par Yvonne Ménez on Déc 7, 2017

  7. Bonjour Yovonne Ménez. Je ne me rappelle pas de vous à Thiersville, et je ne voudrai pas vous offusquer. Vous êtes d’origine Espagnole et vous vous êtes intégrée dans la culture française tout simplement parce que vous n’êtiez pas dans la peau d’une « indigène » pour qui la porte de l’intégration était fermée. Je ne sais pas ce que vous avez fait pour la France et ce qu’ont fait vos parents pour la France. Mais je sais ce que mon père, mon beau père et moi avons fait pour la France. et comme nous des milliers d’Algériens. C’est pourquoi nous sommes en droit de nous installer en France. L’Indépendance de notre Pays n’est pas synonyme du rejet de la France. Merci tout de même de m’avoir répondu.

    Par M.Boutaiba on Déc 7, 2017

  8. Bonjour Monsieur,
    Ma question est toujours la même: pourquoi vouloir vivre dans un pays dont les habitants ,dites-vous, vous ont « fermé la porte de l’intégration ». Ce n’est tout simplement pas logique.
    Je ne comprends toujours pas. Excusez-moi!

    Par Yvonne Ménez on Déc 9, 2017

  9. Bonjour madame. Votre question est pertinente et demande une dissertation assez longue, pour briser des tabous et que vous ayez une réponse claire. Le Peuple Français ne nous ferma pas la porte de l’intégration , ni les pieds noirs qui coexistaient en parallèle avec nous et non concernés par notre situation.Ces derniers ne s’en. rendaient même pas compte et croyaient certainement que c’était notre façon de vivre. La porte de l’intégration nous fut fermée par les détenteurs du Pouvoir Législatif au sommet ce qui était appelée « L’Assemblée Algérienne » et les promoteurs du Code de l’Indigénat en Algérie soit, les gros magnats terriens,les banquiers, les armateurs et autres… Tous les Gouvernements Français qui essayèrent d’y apporter des améliorations butèrent sur le refus catégorique de ces « magnats » lesquels avaient main basse sur l’Algérie jusqu’à la rupture.

    Par M.Boutaiba on Déc 9, 2017

  10. Joyeux Noël aux Thiervilloises , Thiersvillois et a leurs familles. Meilleurs vœux de bonne santé , de paix et de prospérité

    Par M. Boutaiba on Déc 23, 2017

  11. Les lauriersfut
    Marthe Richard fut l’adversaire des maisons closes
    Mais ne fut pas la seule à mener le combat
    Près d’un siècle plus tôt,et pour la même cause
    Un vertueux monarque engagea les débats

    St LOUIS,roi très pieux;déplorait la présence
    De ces lieux de débauche qui offensaient sa foi
    Et montant sur le trône,il prit une ordonnance
    Supprimant ces demeures que tolérait la loi

    Riches par leur métier de belles courtisanes
    Portaient robe de soie et colliers de vermeil
    Affichant leur mépris pour les moeurs paysannes
    Même si leurs maisons les privaient de soleil

    Le roi,d’un trait de plume,jeta sur le pavé
    Ces gentes demoiselles que l’on venait trouver
    Dans ces maisons aux volets clos qui se paraient,’
    Accroché à leur porte d’un rameau de lauriers

    Quelques années plus tard,d’innocentes fillettes
    Accompagnaient leurs jeux de cette choilàansonnette
    Nous n’irons plus au bois,les lauriers sont coupés
    La belle que voilà,ira les ramasser

    Par Luz-tucru on Jan 25, 2018

  12. Les lauriers
    Marthe Richard fut l’adversaire des maisons closes
    Mais ne fut pas la seule à mener le combat
    Près d’un siècle plus tôt,et pour la même cause
    Un vertueux monarque engagea les débats

    St LOUIS,roi très pieux;déplorait la présence
    De ces lieux de débauche qui offensaient sa foi
    Et montant sur le trône,il prit une ordonnance
    Supprimant ces demeures que tolérait la loi

    Riches par leur métier de belles courtisanes
    Portaient robe de soie et colliers de vermeil
    Affichant leur mépris pour les moeurs paysannes
    Même si leurs maisons les privaient de soleil

    Le roi,d’un trait de plume,jeta sur le pavé
    Ces gentes demoiselles que l’on venait trouver
    Dans ces maisons aux volets clos qui se paraient,’
    Accroché à leur porte d’un rameau de lauriers

    Quelques années plus tard,d’innocentes fillettes
    Accompagnaient leurs jeux de cette chansonnette
    Nous n’irons plus au bois,les lauriers sont coupés
    La belle que voilà,ira les ramasser

    Par Luz-tucru on Jan 25, 2018

  13. Bonjour, je crois avoir reconnu le petit debout, avant dernier sur le côté droit. Il s’agirait de Benchohra Ali, petit fils de Mestefa Benchohra, Garde champêtre de Thiersville..
    C’est toujours bien de faire un retour au passé . D’autres photos feront plaisir.

    Bien cordialement .

    Par M. Boutaiba on Fév 10, 2018

  14. L’invisible
    Au début de l’automne
    Sur l’île du levant
    Le soleil qui rayonne
    Se montre moins brûlant.
    Sur la mer qui moutonne
    Vole un goeland
    Un voilier s’abandonne
    Aux caprices du vent.

    Et sur la plage blonde
    Des nudistes bronzés
    Oublient un peu le monde
    Et sa brutalité.
    Mais le vent qui se lève

    Et les fait frissonner
    Leur fait quitter la grève
    Les invite à rentrer.

    Et tandis qu’ils cheminent
    Sur le sable mouillé
    Une feuille de vigne
    doucement s’est posée

    Le voilâ,l’imprévisible
    S’écrie l’un des bronzés
    C’est bien l’homme invisible
    Qui s’est déshabillé!

    Par Luz-tucru on Avr 6, 2018

  15. Coupe du monde
    Le vieux Miguel détenait pour le ballon rond
    Une passion aussi tenace que la vie
    Le foot était pour lui une autre religion

    Miguel ne craignait pas la mort,il redoutait
    D’avoir à quitter cette terre en ignorant
    Si,en gagnant le ciel,il trouverait

    Des stades oû pratiquer ce sport qu’il aimait tant

    Il décida d’aller consulter la voyante
    Dont on disait le plus grand bien dans le pays
    Afin de lui poser cette question brûlante
    Est-ce qu’on pouvait jouer au foot au paradis?

    -Mon cher monsieur,j’ai deux nouvelles à vous apprendre
    La bonne et la mauvaise,c’est à vous de choisir
    -Commençons par la bonne puisque je dois entendre
    Deux versions,dit Miguel,autant me faire plaisir

    -Oui,vous pourrez jouer au foot au paradis
    Les pelouses sont belles,les arbitres intègres
    Un public chaleureux vous sera tout acquis
    Saluant vos exploits,comblé,sourire aux lèvres

    Je n’aurais pas voulu assombrir le tableau
    Mais j’y suis obligée,le destin m’y contraint
    Le championnat des cieux a commencé là-haut
    Vous êtes convoqué et vous jouez demain!

    Par luz-tucru on Juin 1, 2018

Postez un commentaire!

Thiersville.fr ©Paul Fuchs 2007 - 2008    => Cliquez ici pour nous contacter <=