Ferme Mauriès (Suite)

22 septembre 2008 – 12:12

Comme annoncé précédement ici, voila la suite des photos de la 2ème ferme Mauriès, aujourd’hui inhabité.

La ferme de Mr Mauriès (2ème ferme) La ferme (encore)
La cour (il y a deux cours dans la ferme Mauriès) Dans cette cour, les enfants Mauriès ont pris une photo en noir et blanc (elle est présente dans le livre de Lucien Cano : Thiersville de ma jeunesse)

Bonne semaine à tous !

  1. 6 Réponses � “Ferme Mauriès (Suite)”

  2. Good for people to know.

    Par Maxima on Oct 29, 2008

  3. Bonjour.
    Maleureusement moi la ferme Mauriès est le lieu ou mon grand père à subi les atrocités des tortionnaires. Elle est réputée par la longue liste des victimes des criminels dits colons. je suis de ceux qui demande son classement parmi les sites historiques témoins de l’agression coloniale.
    Sans vouloir verser dans la haine envers quiconque mais il est de notre devoir de préserver notre mémoire pour les générations futures

    Par Ali on Jan 8, 2010

  4. Salut à tous nos concitoyens de Thiersville

    En lisant l’article sur la ferme Mauriès,j’ai beaucoup hésité avant de rédiger ce commentaire.
    En effet cette ferme de produits agricoles, était devenue à compter de 1957? une base avancée de l’armée française contre la lutte ce que le gouvernement français dénommait « les fellaguas ».
    L’une des opérations-entre autres- des responsables de cette base a été de regrouper tous les hommes représentatifs des familles musulmanes de Thiersville(un nombre très important) et de leur faire subir toutes les atrocités et dont la fin est facile à imaginer.
    Ces hommes ,pourtant,étaient connus,dont certains ont été à la même école que leurs camarades pieds noirs, ont joué au foot ensemble ,malheureusement ces derniers n’ont à aucun moment tenté d’arrêter cette spirale de la mort.
    Pour vous convaincre,lors de votre éventuelle visite à Ghriss(qui demeurera pour toujours une partie de votre vie) , vous serez toujours les bienvenus-voir MR CANO-)je vous invite à visiter le mémorial élevé en souvenir des martyrs de cette période,à la sortie du pont de l’oued Froha vers Matemore.
    Je reste convaincu qu’à la lecture des noms inscrits ,bien des souvenirs remonteront à la surface.
    Ce commentaire je l’ai écrit sans aucune haine vis à vis de mes concitoyens Thiersvillois.
    Permettez moi pour finir, de raconter une anecdote et dont Ms ESPOSITO (que je salue)est l’animateur.
    C’était en 1952,j’étais au CE2 et dans le cadre de l’instruction civique,Ms ESPOSITO a chargé le groupe dont je faisais partie ,à se rendre auprès des services de la mairie pour connaitre le recensement démographique de la commune de Thiersville et deviner le nombre d’habitants à cette époque « 1326 » chiffre dont je me rappelle à ce jour bien que je sois un « PAPY ».
    Sincères salutations
    B.DALI

    Par B.DALI on Jan 15, 2010

  5. Bonjour; La haine et la rancune sont des tares.Gràce à Dieu,nous n’en sommes pas atteints.Notre culture nous en a prémunit.Cependant ce qui est arrivé,est arrivé.Cela relève à mon avis des mauvais souvenirs auxquels il ne faut plus s’accrocher .C’était le prix à payer qu’aurait consentit n’importe quel peuple qui pouvait se trouver dans notre condition.Maintenant il faut tourner la page et regarder vers l’avant.Il faut plutot réfléchir à la réalisation d’un avenir plus beau que le passé,empreint de compréhension mutuelle et d’amitié.En tous les cas c’est l’héritage que j’aimerais léguer aux générations futures.

    Je vous salue très amicalement.

    Par Boutaiba Mostefa on Jan 16, 2010

  6. Bonjour,
    Je ne sais rien de ce qui s’est passé en Algérie pendant les évènements. Ce qui m’interesse c’est la vie qu’ont eu mes grands parents CARRENO Antoine et Incarnation CARRENO. Je recherche des photos, anecdotes… d’avant la guerre. Merci d’avance

    Par CARRENO épouse CHEBROU de LESPINATS on Oct 29, 2015

  7. Bonjour a toute la famille Thiersvilloise. A mon avis le Site « Thiersville.fr a toujours ete a la hauteur. Il manque simplement de correspondents inspires pour le tenir en haleine. Les enfants de Thiersville ne donnent pas l’impression de s’y interesser. C’est dommage, car ce Site a servi aux retrouvailles et sert encore de trait d’union entre la famille Thiersvilloise. Il y a tellement de choses à se dire. Avant qu’il ne sera trop tard.
    Bonjour à tous et bon courage
    Très cordialement .

    Par M. Boutaiba on Nov 4, 2015

Postez un commentaire!

Thiersville.fr ©Paul Fuchs 2007 - 2008    => Cliquez ici pour nous contacter <=